Politique Contractuelle Territoriale Région Nouvelle Aquitaine

Nous sommes un certain nombre à avoir participé à la rencontre des territoires néo-aquitains le 7 novembre dernier, et assisté au discours de M. Vandenbroucke. Pour en avoir discuté collectivement au sortir de la réunion et plus récemment dans le cadre de l'Assemblée Générale de l'AADELA, subsistent de nombreuses interrogations et inquiétudes concernant la politique contractuelle territoriale à venir de la Nouvelle-Aquitaine. Ce sentiment est par ailleurs partagé avec les acteurs des territoires ex-Poitou-Charentes et ex-Limousin.

Pour relayer ces questionnements et faire valoir une vision partagée des agents de développement sur ce que pourrait et devrait être la future politique contractuelle territoriale régionale, un manifeste a été rédigé. Ce document sera transmis à MM. Rousset et Vandebroucke, aux élus référents de nos territoires, et également à M. Limousin, Président du CESER Nouvelle-Aquitaine.

Nous vous invitons fortement à vous mobiliser en ratifiant ce manifeste via ce lien : https://docs.google.com/spreadsheets/d/1HuKNaK2KfkgEJ37Qqw5qtm5qxwub8fBNHWhM8kbc1_Y/edit?usp=sharing

  

La liste des signataires (seulement Nom/Prénom) sera annexée au document. En cas de problème d'accès au Google Docs, vous pouvez par retour de mail nous faire savoir votre volonté de participer à la démarche.N'hésitez pas également à diffuser au maximum cette information et courriel dans vos réseaux.

Manifeste du collectif d'agents de développement local de Nouvelle Aquitaine
Manifeste_AgentsDévLocal_Nouvelle-Aquita
Document Adobe Acrobat 62.5 KB

Campagne d'adhésion 2017

L'AADELA lance sa campagne d'adhésion 2017.

Le coût de l'adhésion est de 10 €.

 

Télécharger le bulletin d'adhésion, ci-après, et retourner le à Mylène, trésorière de l'AADELA.

Bulletin d'adhésion 2017
Bulletin d'adhésion 2017.doc
Document Microsoft Word 47.5 KB

ASSEMBLEE GENERALE 2016

Vendredi 2 décembre 14H

Lieux et Ordre du jour à venir

Voyage d'étude en Emilie Romagne

Dans le cadre de ses actions 2013, l ’AADELA organise un voyage d’étude en Emilie Romagne sur la thématique

 

« Agriculture, Agroalimentaire et environnement »

 

Le départ se fera de Bordeaux le 9 décembre et le retour le 13 décembre 2013. 

 

Les détails de ce séjour seront communiqués ultérieurement.

 

Si vous êtes d'ores et déjà intéressés, faites nous le savoir au plus vite!!!!

Actualité accord Etat - Régions

Lagazette.pdf
Document Adobe Acrobat 330.0 KB

L'AADELA participera au congrès des développeurs territoriaux les 3 et 4 juillet à Valence et organise les pré rencontres en Aquitaine le vendredi 14 juin 2013 à Bordeaux. (Université Victor Se

L’Union nationale des acteurs et des structures du développement local (UNADEL), l’Interréseau du développement social urbain (IRDSU) et le Collectif Ville Campagne organisent les 3 et 4 juillet 2013 prochains à Valence, un congrès national dédié aux professionnels du développement territorial ruraux, périurbains et urbains.
http://www.congres-developpeurs-territoriaux.fr/

Une pré rencontre en Aquitaine Afin de permettre aux professionnels du développement territorial de participer aux débats, d’alimenter les travaux du congrès, de faire connaitre leurs interrogations et leurs problématiques, une pré rencontre est organisée par l’AADELA (www.aadela.com/) à Bordeaux. Deux thématiques y seront débattues :
- la question de la recomposition territoriale et des réformes territoriales, leurs impacts sur l’exercice des métiers du développement territorial. Comment les réformes impactent-elles les structures qui emploient les agents et les équipes d’ingénierie ? Quelles sont les conséquences pour les professionnels en termes de postes, de compétences, de formation,
de parcours de statut, de mobilité ou de reconversion professionnelle ? Faut-il ou peut-on imaginer de nouvelles formes de structuration de l’ingénierie territoriale ?
- Quelle place pour la fonction d’animation dans le métier d’agent de développement local aujourd’hui ? On constate une segmentation et une spécialisation des fonctions du développeur territorial. La figure historique du chef de projet généraliste, à la fois proche du terrain et du centre de décision, laisse progressivement place à des « équipes-projet » pluridisciplinaires, parfois interinstitutionnelles. Ces équipes-projet, font-elles encore de
l’animation ? La spécialisation conduit-elle à une dilution de la fonction  d’animation et à une distanciation vis-à-vis du terrain ?

Annonce pré rencontre 14 juin 2013
anonce prérencontre.doc
Document Microsoft Word 104.0 KB
Programme des pré Rencontres Aadela - Unadel
programme pré rencontre.pdf
Document Adobe Acrobat 88.3 KB

L'Actualité de l'AADELA

Titularisation des contractuels : la parution du décret rend le dispositif plus concret

Ressources humainesPublié le lundi 26 novembre 2012

contractuels

© ImageSource/REA

Les agents contractuels qui espèrent obtenir leur titularisation dans le cadre de la loi Sauvadet du 12 mars 2012 vont se réjouir. Après plusieurs mois de retard, le décret précisant la mise en oeuvre du dispositif de titularisation ainsi que les cadres d'emplois concernés est paru le 24 novembre au Journal officiel.

La loi Sauvadet du 12 mars 2012 a prévu que, par dérogation au principe du concours, des "modes de recrutement réservés valorisant les acquis professionnels" sont ouverts durant quatre ans, à partir du 13 mars 2012. Pour l'accès au premier grade des cadres d'emplois de catégorie C accessibles sans concours, il s'agit de recrutements sans concours. Mais pour la très grande majorité des différents grades des cadres d'emplois, il s'agit de "sélections professionnelles". Concrètement, des auditions vont être organisées localement, à partir du premier trimestre 2013. A la manoeuvre, une "commission d'évaluation professionnelle" dont la responsabilité relève soit de la collectivité, soit du centre de gestion. En vue de leur audition par la commission, les candidats devront remettre un dossier composé d'une lettre de candidature, d'un curriculum vitae et, le cas échéant, de titres, d'attestations de stage ou de formation.
L'audition débutera par un exposé du candidat. Pendant 5 minutes (10 minutes pour un candidat aux cadres d'emplois de la catégorie A), il présentera les acquis de son expérience professionnelle. Au total, l'audition durera 20 minutes (30 minutes pour un prétendant à la catégorie A). A l'issue des auditions, la commission dressera, par ordre alphabétique, la liste des candidats "aptes à être intégrés" dans le grade du cadre d'emplois concerné.
La loi a déjà précisé quels sont les agents qui peuvent faire acte de candidature aux "recrutements réservés". Ce sont les agents en CDI au 31 mars 2011 ou les agents dont le CDD a été transformé en CDI au 13 mars 2012 en vertu de la loi. Parmi les agents en CDD, sont aussi concernés les agents occupant un emploi permanent justifiant d'une durée minimale de services auprès de la collectivité. Pour être éligibles, tous ces agents devaient être en fonction - ou en congé - au 31 mars 2011 et avoir été recrutés sur un emploi dont la quotité de temps de travail est égale ou supérieure à un mi-temps. Les agents dont le contrat a cessé entre le 1er janvier 2011 et le 31 mars 2011 pourront également bénéficier du dispositif si la condition relative à la durée de service est remplie.

La collectivité fixe ses objectifs

Les agents respectant les critères posés par la loi pourront être candidats aux grades de certains cadres d'emplois dont la liste est annexée au décret. Des grades qui, pour ce qui relève des sélections professionnelles, sont nombreux, mais qui sont loin d'être tous présents. Ainsi, sont exclus les recrutements dans les grades des cadres d'emplois de la catégorie A+ et dans ceux pour lesquels il n'existe pas de recrutement par concours (attaché principal par exemple).
Les agents ayant été retenus par la voie du recrutement réservé seront nommés en qualité de fonctionnaires stagiaires au plus tard le 31 décembre suivant leur réussite. Ils effectueront un stage d'une durée de six mois. Ils seront dispensés de la formation d'intégration et, durant cette période, ils seront placés, "au titre de leur contrat", en congé sans rémunération. Si à l'issue de leur classement leur traitement est inférieur à leur rémunération en tant que contractuel, ils percevront un traitement mensuel brut égal ou légèrement inférieur à 70% (pour les agents de catégorie A) ou 80% (pour ceux de la catégorie B) de leur rémunération brute antérieure.
Les collectivités ont eu plusieurs mois pour effectuer le recensement de leurs agents éligibles aux recrutements réservés (voire ci-contre, notamment, notre enquête publiée le 1er août, à travers l'exemple de la ville de Lille et du centre de gestion de la fonction publique territoriale du Nord). Avec la parution du décret, une nouvelle étape s'ouvre à présent. Elles ont trois mois pour présenter au comité technique un rapport présentant les résultats du recensement, ainsi qu'un "programme pluriannuel d'accès à l'emploi titulaire" traduisant les objectifs de la collectivité. Ce programme doit être approuvé par l'assemblée élue. Lorsqu'au terme des sélections professionnelles la commission d‘évaluation dresse la liste d'aptitude, elle le fait en fonction du contenu du programme et, en particulier, du nombre d'emplois ouverts par celui-ci. Compte tenu de programmes potentiellement restrictifs dans un contexte de maîtrise des effectifs, nombreux sont les candidats qui pourraient être recalés... et déçus.

 

Thomas Beurey / Projets publics

 

L'AADELA a une nouvelle présidente

Retrouvez la nouvelle composition du Conseil d'Administration dans la rubrique compte rendu. Sara Boyrie, Chargée de mission au Pays Adour Landes Océanes est la nouvelle présidente de l'AADELA.

Etude sur l'ingénierie territoriale

Dans le cadre d'une mission de stage sur l'ingénierie territoriale, PQA accueille  Astrid GAVARD, étudiante en master 2 "chargée d'études et de développement local". L'AADELA est  associée à cette mission dont vous trouverez ci joint la note de cadrage.

 

Cette mission doit permettre de mieux cerner les compétences, les pratiques, les attentes des professionnels du développement territorial et local. A ce titre, A. Gavard a élaboré un questionnaire à leur attention, aussi bien ceux des collectivités que ceux des services de l'État et des associations œuvrant pour le développement local,   agents de développement,  chefs de projet, chargés de mission tant généralistes que spécialisés sur une thématique, ainsi que directeurs et responsables de services.

Vous trouverez ci après les résultats de l'enquête.

Merci à Astrid pour son travail.

Note de cadrage mission ingénierie territoriale
Note de cadrage Stage Ingénierie Astrid
Document Adobe Acrobat 35.0 KB

Assemblée Générale du 13 avril 2012 : retrouvez le compte rendu en diaporama

Assemblée Générale de l'AADELA

La prochaine assemblée générale de l’AADELA aura lieu le vendredi 13 avril à 10 h à  12 h 30 à Seignosse, salle André Vidal, place de la Victoire (1er étage). cliquer ici pour plan et itinéraire.

 

Vous êtes agent de développement ou animateur, développeur, chargé de mission, chef de projet  ayant vocation à pratiquer le développement territorial, Vous êtes cordialement invité à participer à cette réunion. 

L’ordre du jour permettra de revenir sur l’activité de l’association ces dernières années et d’évoquer certains éléments d’actualité : rapport parlementaire « Territoire ruraux, territoires d’avenir », circulaire relative à la sécurisation des parcours professionnels des agents contractuels.

 

L’après midi du même jour, l’ADCF, Assemblée des Communautés de France organise au Pôle culinaire de Seignosse une séance d’information sur le thème « Les communautés dans la mise en œuvre des réformes, quelles évolutions juridiques, organisationnelles et financières des communautés ». Vous trouverez le programme et le bulletin d’inscription en cliquant sur ce lien.

Campagne d'adhésion 2012

L'Aadela lance sa campagne d'adhésion 2011 - 2012. L'Aadela prend en charge les frais de transport, d'hébergement et de restauration pour ses adhérents. Le cout de l'adhésion est ramené de 25 à 15 €.

 

 

Télécharger le bulletin d'adhésion ci après et retourner le à Sara, trésoriere de l'Aadela.

 

 

Bulletin+d'adhésion+2012.doc
Document Microsoft Word 46.5 KB